Prototypage et fonte

Le prototypage Louis Laurent

Rapidité, performance, complexité

L’atelier de prototypage propose des prestations spécifiques de création de prototypes de présentation et de validation (cire ou résine) ou de modèles destinés à la mise en production de pièces par fonte à cire perdue. Créés à partir de fichiers volumiques (STL, STEP), les prototypes sont fabriqués en stéréolithographie (prototypage rapide laser avec impression de résine acrylate ou époxy) ou bien en impression 3D (tête d’impression par couche) ; le choix étant défini par l’utilité qu’ils auront. Pour des pièces uniques ou de répétition, généralement complexes, ces procédés de prototypage rapide permettent d’obtenir des modèles grandeur nature ou des modèles aux rapports homothétiques de manière plus économique et plus rapide. Ils serviront à la validation du dessin en 3D ; c’est-à-dire à la validation technique, à la validation marketing ou de gabarit pour la production de fontes à cire perdue. A chaque stade du projet, c’est un gain de temps sur la définition des programmes à venir et sur le calcul des débits matière.

Aujourd’hui, alors que le facteur temps est un élément déterminant dans la réussite d’un produit ou d’une collection, ces techniques de prototypage rapide offrent une réduction significative des délais de présentation entre chaque modèle et lors de la variation des versions, avant la présentation et la validation définitive du produit.

Que le prototype soit créé pour présentation ou validation, ou que la pièce soit destinée à une prise de moule, les unités de prototypages Louis Laurent savent apporter une réponse technique parfaitement adaptée.

 

 

 

prototypage Louis Laurent

 

prototypage2

Prototypes de présentation et de validation

Idéal pour les services Marketing / Création

L’impression du prototype par stéréolithographie reste la méthode de référence pour la présentation d’un produit. Nos unités DWS DIGITALWAX 028J et FORM2 3D Printer permettent la construction de prototypes en résine solide, idéale pour toutes les présentations marketing. La définition de 25 microns des résines permet une très grande précision du rendu. La fabrication de pièces de joaillerie et de pièces très techniques évidées en parois fines avec un parfait respect de la géométrie est réalisable tant en prototypage qu’en production. Les prototypes peuvent, à la demande, être mis en couleur avec une finition manuelle pour un rendu plus réaliste.

La fonte à cire perdue

Les prototypes destinés à la prise de moule sont imprimés en cire, par vulcanisation ou polymérisation à froid.

Spécialisée dans la petite échelle et les prototypes très détaillés, notre technologie très fine est idéale pour des réalisations précieuses en haute joaillerie ou dans les industries de pointe. Grâce à un processus automatisé, les moules peuvent accueillir plusieurs dizaines de pièces par plateau sans altérer la qualité de la production et réduire d’un tiers les délais de fabrication par rapport aux techniques de fonte traditionnelle.

Avec une définition allant jusqu’à 16 microns, notre parc d’imprimantes Solidscape MAX² et  3D PROJET CPX3500 MAX offrent une réplique exacte de la 3D, une absence de retrait et une cire parfaitement sublimée sans aucune cendre résiduelle lors des opérations de fonte à cire perdue.

Louis Laurent est aujourd’hui un spécialiste reconnu de la technologie de la fonte à cire perdue et garantit à sa clientèle les avantages suivants :

  • Haute résolution des états de surfaces
  • Grande précision dimensionnelle
  • Parfaite répétibilité de la géométrie
  • Réactivité importante
  • Optimisation des délais
  • Gestion de production pour des coûts maîtrisés

 

 

 

 

fonte

 

 

 

prototypage3

La Stéréolithographie haute résolution par photopolymérisation

Les imprimantes DigitalWax-J, dédiées à la Joaillerie, sont équipées de la technologie « laser BluEdge » permettant la polymérisation de résines photodurcissables qui possèdent des propriétés calcinables. Suivant le modèle, elles peuvent imprimer de 80 à 1500 pièces en 24 heures (en fonction de leur taille et de leur complexité).

Cette technologie révolutionnaire permet la réalisation de n’importe quelle modélisation 3D, et ce quelle que soit sa complexité. Ainsi les produits finis personnalisées, les modèles et les maquettes pour test sont produits économiquement et de façon constante.Les résines utilisées et polymérisées point par point par rayons laser, offrent un rendu parfaitement rigide et une grande qualité de finition. Le prototype est obtenu par superposition de tranches très fines de matière. L’épaisseur choisie va déterminer la résolution de la restitution et la précision de l’objet produit. La définition et le rendu des détails  va jusqu’à 25 microns.  Une variété de matériaux et d’applications sont possibles.

Le prototypage par dépôt de cires multicouches

Le parc d’imprimantes 3D Louis Laurent, composé de Solidscape MAX² et de 3D PROJET CPX3500 MAX permet de répondre dans un délai particulièrement court à toute demande de prototypage de pièces de petites et moyennes tailles, à l’unité ou en série.

Traditionnellement plus économique mais plus lente que la stéréolithographie, l’impression 3D est idéale pour de la production en fonte à cire perdue.  A partir d’un fichier CAO, ce procédé permet la fabrication de prototypes en cire de haute précision par dépôts de couches successives. Les pièces ainsi réalisées peuvent être utilisées directement en fonderie à cire perdue pour l’obtention de pièces en métaux précieux (or, argent), aluminium, acier, titane, super alliage ou pour la duplication par moule. Ce procédé évite la gestion des restreints. L’homothétie des pièces étant parfaitement intégrée, il permet de décliner les prototypes selon différentes échelles.

 

prototypage4b

Contact

logo

 

Siège social

SAS Louis Laurent 77510 Rebais

Tel: +33 1 64 65 49 91

© Louis Laurent 2016 – Mentions légales